Accès direct au contenu

Montpellier Méditerranée Métropole

Recherche simple

Accueil > Filières d'excellence > Pôles de compétitivité

Pôle Eau à vocation mondiale

Le pôle Eau à vocation mondiale, labellisé par l’État le 11 mai 2010 et basé à Montpellier, couvre les régions Languedoc-Roussillon, Midi-Pyrénées et PACA.

Deux types de missions sont dévolues au pôle Eau basé à Montpellier : la coordination des actions conçues par les pôles Eau français (pôle «Dream» en région Centre et pôle «Hydréos» en Alsace-Lorraine), et le rayonnement des savoir-faire de la France dans le domaine de l’eau à l’international.

Les thématiques qui sont plus particulièrement traitées sont l’identification et la mobilisation des ressources en eau, la gestion concertée de la ressource en eau et des usages dans des contextes exacerbés par les changements globaux, la réutilisation des eaux de toutes origines, ainsi que les approches institutionnelles et sociétales en matière d’acteurs et de décisions.

Le pôle Eau à vocation mondiale s’appuie sur une démarche industrielle structurée de longue date, notamment en région Languedoc-Roussillon, au sein du groupement d’entreprises Swelia qui regroupe aujourd’hui plus de 86 entreprises. Il intègre autant les majors des technologies et services liés à l’eau (Véolia, GDF SUEZ et Saur-Séché Environnement), que des entreprises innovantes suivies par le BIC (Business and Innovation Centre) de Montpellier Agglomération.

Avec le soutien et l'adhésion d'autres grands groupes (Egis Eau, BRL, IBM, Nestlé Waters, Danone, etc.) et de l’ensemble des PME/PMI de la filière (plus de 400 entreprises en Région Languedoc-Roussillon), ce pôle représente une force industrielle unique en Europe.

Il s'appuie également sur la présence, dans son périmètre, des principaux établissements de formation supérieure et de recherche (dont Agro ParisTech-ENGREF,  BRGM, Cemagref, CNRS, Cirad, Ecole des Mines d’Alès,  Ecole Nationale Supérieure de  Chimie de Montpellier, INRA, IRD, SupAgroMontpellier ainsi que Polytech’, Université Montpellier 2).
Avec près de 1 000 chercheurs répartis sur les trois régions couvertes par le pôle, dont 600 en Languedoc-Roussillon, ce réseau constitue la plus grande concentration en Europe de chercheurs dans le domaine de l'eau.


Publié le 25 janvier 2012

EN SAVOIR PLUS 

Imprimer au format PDF Imprimer au format PDFHaut de la page